3 cerveaux pour manager avec efficacité !


3 cerveaux pour manager avec efficacité !

Avez-vous déjà eu l’impression qu’être bon à l’école ne faisait pas tout ? Qu’avoir de bonnes notes à l’école ne rendait pas les personnes intelligentes ? Sachez qu’il existe de nombreux types d’intelligence. En fait, les « bons élèves » à l’école disposent en général d’une bonne intelligence académique. Cependant, ils peuvent avoir des facilités dans une discipline scolaire et dans une autre non. Pour manager, toutes les intelligences sont nécessaires. Toutefois, il semble que l’intelligence émotionnelle soit incontournable pour être un bon leader. Elle est utile dans tous les aspects de la vie. Toutefois, avant de parler strictement de cela, commençons par parler du fonctionnement de nos 3 cerveaux.

1. Nos 3 cerveaux

Il faut parler de l’évolution du cerveau pour comprendre d’où viennent les émotions. De plus, il existe une corrélation entre l’évolution du cerveau et le comportement de l’Homme. Dans son livre, Intelligence Émotionnelle, D. Goleman explique que « le cerveau humain a évolué au fil des années et qu’il a évolué de bas en haut ».

Si vous regardez une image latérale du cerveau, vous verrez qu’il comporte 3 parties. Fondamentalement, on peut dire que le cerveau s’est formé par « couches ». L’une ajoutée à l’autre au fil du temps.

Nous possédons donc 3 cerveaux :

  • Le tronc cérébral (parfois appelé cerveau reptilien).
  • Le cerveau limbique.
  • Le néocortex.

Paul D. MacLean a été le premier à partager une vision du cerveau en trois parties. Sans entrer dans des considérations scientifiques approfondies, nous pouvons dire que le premier qui a existé était le tronc cérébral, puis le cerveau limbique s’est développé à sa base et finalement le néocortex a émergé. Ces trois cerveaux ont des fonctions différentes.

2. L’impact des 3 cerveaux sur le comportement

Le tronc cérébral :

  • Garantit les fonctions vitales de base (respiration, circulation sanguine, etc.).
  • Gère également les réflexes et la vigilance.
  • Sert à garantir la survie physique de l’individu.

Le cerveau limbique :

  • C’est le cerveau émotionnel, il est responsable des émotions des individus.
  • Est responsable de la mémoire et de l’apprentissage.

Le néocortex :

  • Est responsable de l’élaboration du raisonnement et des pensées.
  • Représente le cerveau rationnel, il est responsable des prises de décisions.

Ces trois cerveaux ne peuvent pas fonctionner correctement indépendamment. Pour décider et raisonner, l’homme a besoin d’émotions, sinon il serait semblable à un robot. Les émotions sont le carburant de l’homme. C’est pourquoi, pour raisonner, vous avez besoin d’émotions et pour prendre de bonnes décisions, vous devez être aligné avec vous-même. Dans le cas contraire, si l’hésitation et le doute vous empêchent de décider, faites-vous accompagner.

3. Cerveau gauche et cerveau droit

Si le cerveau possède 3 lobes, il a aussi 2 hémisphères. L’hémisphère gauche ou « cerveau gauche » traite les questions relatives à la raison et à la logique. C’est ce cerveau qui est mis en évidence dans le système éducatif.

L’autre hémisphère ou « cerveau droit » est, quant à lui, plus intuitif, créatif, imaginatif. Ce cerveau n’est pas toujours valorisé dans les sociétés d’aujourd’hui malgré son importance cruciale dans la vie à plusieurs niveaux : innovation, recherche et développement, création artistique…

De manière évidente, personne n’utilise qu’une partie de son cerveau. Toutefois, connaître la prédominance d’une personne permet de mieux la manager. En effet, les besoins d’un cerveau droit ne sont pas les mêmes qu’un cerveau gauche. Vous pourrez adapter votre management à la personne.

4. PRofil Cérébral : mieux manager

Connaître le profil cérébral de vos collaborateurs peut être utile dans de nombreux cas. Toutefois, une personne ne se résume pas à un profil cérébral. Pour comprendre une personne, créer la confiance, créer une relation efficace, cela prend du temps.

L’histoire et l’expérience d’une personne sont à prendre en compte dans votre accompagnement managérial. Deux personnes avec un profil seront totalement différentes selon leur histoire. En outre, il est difficile de créer des catégories de personnes et manager en fonction de cela.

Dès la constitution d’une équipe, il peut être utile d’identifier rapidement le profil cérébral de vos collaborateurs car cela vous aidera énormément pour les manager. Toutefois, ne tombez pas dans la catégorisation. En outre, en tant que leader, si vous souhaitez progresser et avoir une meilleure performance, il est important d’accroître votre « niveau » d’intelligence émotionnelle.

Source : Inteligência emocional : A teoria revolucionária que redefine o que é ser inteligente, première partie, Daniel GOLEMAN.

Gary-Alban MARAVILHA

Il est 1 commentaire

Add yours