6 formes de pression au changement en entreprise


6 formes de pression au changement en entreprise

Que vous le vouliez ou non, votre entreprise sera soumise à la pression au changement et sera donc amenée à évoluer. Cette nécessité sera plus ou moins importante en fonction de la pression externe et interne à votre structure. Si une entreprise veut durer sur un marché, elle n’a pas d’autre choix que de s’adapter. En outre, plus un changement est anticipé plus il a de chance de réussir. Il vaut mieux changer lorsqu’on le peut ou le veut que lorsqu’on en est contraint. Découvrez 6 points essentiels sur lesquels vous devez porter votre intérêt afin de savoir si vous devez changer ou pas.

1. Pression concurrentielle

La première raison pouvant vous contraindre à changer est la pression exercée par vos concurrents. L’économie de marché prévoit la mise en concurrence de ses acteurs. Les échanges sont libres et reposent sur la loi de l’offre et de la demande. Dès lors, chacun est libre de produire un meilleur produit, un meilleur prix, une meilleure qualité… 

La concurrence exercée entraîne la chute de certaines entreprises et la naissance d’autres. Ne pas s’intéresser à ce que font ses concurrents serait une grave erreur stratégique. En outre, il faut aussi s’intéresser à l’avenir car un nouvel entrant peut surgir à tout moment pour venir bouleverser votre secteur d’activité. 

Pour faire face à cette pression concurrentielle, investissez dans l’innovation et donc dans la recherche et développement. Votre objectif est de conserver votre avantage concurrentiel. Vous devez maintenir votre coup d’avance. Sans cela, vous ne créerez pas de valeur ajoutée pour vos clients. Déterminez vos avantages concurrentiels, entretenez-les et anticipez les futurs besoins.

2. Pression législative et réglementaire

Autre élément pouvant impacter fortement l’activité de votre entreprise : la réglementation. Les lois des pays évoluent régulièrement. Dès lors, cela vous oblige à vous adapter au même rythme. En outre, si votre entreprise est internationale, le facteur législatif est d’autant plus important car les systèmes législatifs sont différents selon les pays.

En tant que chef d’entreprise, il est important de rester au fait des dispositions légales applicables à votre structure. En guise d’exemple de changement réglementaire ayant eu un fort impact, nous pouvons nommer la dernière réforme de droit du travail en France, celle-ci est venue chambouler la question de la représentativité en entreprise. Au niveau de l’Union Européenne, le règlement 2016/679, RGPD ou GDPR est un autre exemple. Pour faire face à cette pression, mettez en place une veille juridique.

3. Pression technologique

La troisième raison principale pouvant imposer un changement à une entreprise sont les évolutions technologiques. En tant que chef d’entreprise, vous devez être à l’affût des dernières nouveautés technologiques. En effet, passer à côté d’une évolution technologique peut être catastrophique et engendrer la fin de votre entreprise.

Bien qu’aujourd’hui, les principales évolutions “médiatisées” en la matière concernent les transformations digitales et numériques, ne vous focalisez pas uniquement dessus. Intéressez-vous également aux nouveaux procédés, aux nouvelles formes d’organisations, aux nouvelles techniques de gestion, etc. 

La pression technologique peut être directe ou indirecte. Elle est directe lorsqu’une entreprise concurrente a développé un nouveau produit innovant et le met sur le marché. Elle est indirecte lorsque c’est une innovation externe, liée au système qui engendre de nouveaux débouchés potentiels pour toutes les entreprises. Des innovations technologiques dans un secteur peuvent également, à terme, affecter votre secteur.

4. Pression systémique

Il existe des pressions inhérentes au système dans lequel évoluent les entreprises. Nous pouvons citer la mondialisation, l’urbanisation, les différentes formes d’économies (libérales, protectionnistes, linéaires, circulaires, etc.). Les systèmes politiques des différents pays ont un impact également sur la nécessité de changer.

Ces pressions externes sont à prendre en compte dans l’avenir de votre entreprise. Cela est d’autant plus vrai si vous êtes une entreprise internationale. En effet, si vous êtes une entreprise qui réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires à l’exportation, vous devrez prendre en compte les pressions systémiques liées au monde globalisé : réglementation, stabilité ou instabilité politique, qualité des infrastructures, niveau d’éducation, taux de change… 

5. Pression démographique

La question de l’influence de la pression démographique sur la croissance est une question qui intéresse les économistes depuis de nombreuses années. Ce qui est certain, c’est qu’il existe un lien entre démographie et croissance. 

En tant que chef d’entreprise, vous devez vous intéresser à ce sujet. Dans les pays dits “développés”,  la démographie est généralement stable avec une population vieillissante lorsque dans les pays dits en développement, la démographie est en croissance avec une population jeune. Vous devez vous intéresser à cette question car en fonction de l’analyse des tendances démographiques vous pourriez trouver de nouveaux débouchés pour votre entreprise. 

Nous pouvons mettre un autre élément en lumière qui est la question des générations. En effet, chaque génération est différente. Entre les générations Y ou milléniaux, Z ou Alpha, il existe de grandes différences de comportement et donc de consommation. Cela peut avoir un impact important sur votre entreprise, vous devrez peut-être adapter votre stratégie commerciale, humaine ou encore économique.

6. Pression culturelle

Enfin, un élément à prendre en compte est la pression culturelle. Chaque zone géographique possède des us et coutumes qui lui sont propres. Les mœurs et les valeurs peuvent être différents au sein même d’un pays. Vous devez prendre cela en compte car vous n’aurez pas la même stratégie selon le pays. Vous devrez adapter vos produits, votre concept, votre marque, votre communication. Cette adaptation est continue car aucune culture n’est fixe.

En matière de pression culturelle, il n’est pas uniquement question d’us et coutumes. Les préoccupations liées à l’environnement, à l’alimentation, à la volonté de consommer local et autres sont autant de raisons qui doivent vous inciter à vous poser la question : Mon entreprise est-elle encore dans l’air du temps ? Répondons-nous aux préoccupations des individus ? 

Si nous prenons l’exemple du marché des produits biologiques, nous pouvons constater une réelle prise de conscience ayant eu un fort impact économique. Ce marché n’a cessé d’être en croissance. Selon Agence Bio*, en 2015 le marché pesait 5,9 milliards d’euros, en 2018 il pesait 9,7 milliards d’euros, soit 64% de progression !

Le monde actuel est en perpétuel mouvement. L’agilité est la clef du succès. En tant que leader, vous devez instaurer dans votre entreprise une culture du changement. Vous serez amené à conduire des changements tant majeurs que mineurs. Il se peut que vous ne vous sentiez pas concerné par les pressions citées dans l’article, mais vous êtes-vous déjà interrogé à ce sujet ? Si ce n’est pas le cas, contactez-nous pour réaliser un diagnostic.

Gary-Alban MARAVILHA
Cofondateur de GMK Conseil

*Un ancrage dans les territoires et une croissance soutenue, les chiffres 2018 du secteur Bio, www.agencebio.org.

Gary-Alban MARAVILHA

Il est 1 commentaire

Add yours