Climat social apaisé : 3 fondamentaux du management


Climat social apaisé : 3 fondamentaux du management

En tant que leader, manager ou chef d’entreprise vous rêvez d’avoir un climat social apaisé au sein de son entreprise ? Avoir de l’insatisfaction, des plaintes, des réclamations n’est pas souhaitable. Or, cela est bien souvent le cas. Sachez que, si vous respectez les 3 fondamentaux du management : rémunération, temps de travail, congés payés vous vous éviterez 90% des conflits sociaux. En effet, le poids que peuvent avoir ces 3 éléments : salaire, horaire, congés payés dans la relation de travail est souvent sous-estimé. 

Alors revenons sur ces 3 fondamentaux du management et du droit social.

1. Le salaire :  Le socle du contrat de travail

1. Qu’est-ce que le salaire ?

La relation de travail entre deux personnes est régie par un contrat de travail. Ce dernier est d’une extrême importance car il régira, en grande partie, la relation de travail entre l’employeur et son salarié. 

Dans ce contrat, nous retrouverons notamment la rémunération et plus précisément le salaire. Cet élément sera l’un des plus négociés lors de la phase de recrutement car le salaire est bien la contrepartie du travail fourni. Bien qu’aujourd’hui nous parlons davantage de package de rémunération, le salaire reste l’élément central. 

2. Les raisons des conflits liés au salaire

La  grande majorité des personnes n’est pas motivée uniquement par le salaire. Alors vous ne garantirez pas la paix sociale uniquement à travers le niveau des salaires que vous versez. 

Voici les principales causes de conflits liés au salaire :

  • Non-paiement du salaire.
  • Paiement partiel du salaire.
  • Valeur du salaire incorrecte.
  • Défaut de paiement des heures supplémentaires.
  • Retard dans le paiement du salaire.

Ainsi, vous l’aurez compris, respectez vos engagements et évitez d’entrer dans l’une des situations ci-dessus. Au-delà du salaire, un collaborateur a besoin de respect. Il a besoin d’évoluer dans une entreprise au sein de laquelle il se sent rassuré par le niveau de gestion et d’exigence de ses chefs.

C’est pourquoi, vous devez mettre en place un suivi exigeant des heures travaillées afin de ne pas vous tromper dans le paiement des salaires. Si vous n’obtenez pas la confiance de vos équipes, vous n’atteindrez jamais le succès.

3. Pourquoi le salaire est important pour un salarié ?

Cela paraît étrange mais il est important de rappeler pourquoi un salaire est important pour un salarié. Si vous ne comprenez pas vos salariés, vous ne les dirigerez pas correctement. 

Voici 3l raisons expliquant l’importance du salaire pour le salarié :

    1. Pour le salarié, le salaire est un dû (valeur légale).
    2. Il est généralement leur unique source de revenu (valeur financière).
    3. Il est une reconnaissance du travail fourni (valeur morale).

En cas d’erreur de salaire, n’invoquez pas d’excuses comme des difficultés de paiement, des erreurs de paie, des problèmes informatiques etc. Soyez irréprochable et corrigez le problème.

2. Le temps de travail : respecter les horaires

1. Le cadre légal en France

En France, la durée hebdomadaire de travail d’un salarié temps plein est de 35 heures sauf dérogations. Cela implique que toutes les heures effectuées au-delà de ce temps seront traitées d’une manière différenciée en paie.

Pour les cadres, la question est plus complexe car bien souvent ils sont soumis à des forfaits jours à l’année. Toutefois, un cadre légal est prévu pour cette catégorie de salarié. Pour toute question ou doute, n’hésitez pas à nous contacter. Nos avocats en droit social vous répondront.

2. Les raisons des conflits liés au temps de travail

La deuxième chose qui intéressera l’employé, ce sont ses conditions de travail. L’équilibre vie personnelle/vie professionnelle est de plus en plus observé. 

Voici les principales causes de conflit :

  • Non-respect du temps de travail par l’employeur.
  • Pression excessive de la charge de travail en rapport au temps de travail.
  • Travail à la maison induit par la charge de travail.
  • Modification des horaires. 
  • Non prise en compte des heures supplémentaires.

La question du temps de travail n’est pas une question aussi immédiate que le salaire. En effet, bien souvent les conflits naissent à la fin du contrat de travail. C’est pourquoi, durant toute l’exécution du contrat de travail, il est important que vous respectiez le temps de travail légal et/ou réglementaire. 

Enfin, adaptez la charge de travail afin qu’elle soit raisonnable. Il est parfois difficile de trouver l’équilibre entre recherche de la performance et pression excessive exercée sur ses salariés. En cas de doute, contactez nos avocats.

Le salarié accepte une modification de ses horaires pour 3 raisons principales :

    1. Par implication : Il est impliqué et veut être utile à l’entreprise.
    2. Dans un intérêt financier : Il sera mieux payé via les heures supplémentaires.
    3. Par peur : Il ne veut pas perdre son emploi ou être jugé.

3. Le temps de repos : congés payés, JRTT, repos hebdomadaire.

1. Le cadre légale de temps de repos

Un salarié doit bénéficier de 11 heures consécutives de repos entre 2 jours de travail. Il ne peut travailler plus de 6 jours dans une semaine et le repos hebdomadaire est d’au moins 35 heures consécutives. Enfin, le dimanche est une journée de repos légal. Ceci implique que hors dérogation, vos salariés bénéficieront de 2 jours de repos consécutifs le samedi-dimanche ou le dimanche-lundi.

Concernant les congés payés, le salarié bénéficie de 5 semaines de congés payés. Enfin, l’employeur est tenu d’organiser la prise des congés payés et l’ordre des départs dans le respect de règles légales.

2. Les raisons des conflits liés aux congés payés

Qui n’aime pas se reposer après une période de travail ? Voici pourquoi surgissent des conflits liés aux congés payés :

  • Organisation ne respectant pas les règles légales.
  • Sollicitation de l’employeur durant les congés.
  • Modification des dates de congés payés de manière unilatérale.
  • Erreur dans le calcul du paiement des congés payés.
  • Non-paiement des congés payés.

Pour vous éviter des conflits liés aux congés payés, établissez une organisation claire et équitable, respectueuse du cadre légal. C’est pourquoi, connaître les règles légales en la matière est un incontournable. Enfin, vous serez amené à solliciter l’avis du Comité Social et Économique (CSE) dans certains cas. Si vous avez besoin d’approfondir cette question dans votre entreprise, contactez notre service juridique.

En conclusion, si vous respectez ces 3 fondamentaux vous verrez que 90% de vos conflits sociaux disparaîtront. Vous l’aurez compris, ces 3 fondamentaux englobent chacun deux aspects : un aspect légal et un aspect managérial. Respectez-les et garantissez un climat social apaisé dans votre entreprise !

Gary-Alban MARAVILHA
Cofondateur de GMK Conseil

Gary-Alban MARAVILHA

Il est 1 commentaire

Add yours