Complexité et management : Leaders, soyez agiles !


Complexité et management : Leaders, soyez agiles !

En tant que leader, vous devez avoir conscience que votre entreprise évolue dans un monde complexe. Votre entreprise elle-même est une entité complexe. Ne pas gérer cette complexité serait dangereux car cela reviendrait à éluder la réalité du monde VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity). De nombreux défis attendent les entreprises : démographiques, environnementaux, sociaux, politiques, organisationnels etc… Par conséquent, vous devez penser le monde de manière complexe tout en restant actif et ancré dans le présent.

1. Quelle différence entre simple, compliqué, complexe ?

Avant toute chose, revenons sur la différence qu’il existe entre les notions de facile, compliqué et complexe. Pour définir ces trois notions, nous regarderons quelques caractéristiques : la traçabilité de l’information, la quantité d’informations ou de variables (économiques, politiques, humaines …), la capacité de traitement de l’information, la dépendance entre ces éléments et leur interaction.

  • Simple (facile) : Forte traçabilité de l’information, peu d’informations, traitables facilement par un individu, traitement portant sur toute l’information, indépendance des éléments et pas d’interaction.
  • Compliqué (difficile) : Traçabilité de l’information difficile, de nombreuses informations, traitables par un ou plusieurs  individus, traitement portant sur toute l’information, dépendance des éléments et interaction importante.
  • Complexe : Faible traçabilité de l’information, multiplicité d’informations, non traitables par un ou plusieurs individus mais traitable avec des outils de traitement de l’information sur une fraction de l’information, interdépendance des éléments et forte interaction des éléments.

En tant que leader, vous devez intégrer la complexité dans votre manière de pensée et dans votre stratégie d’entreprise. Rien n’est simple ni facile : dans une organisation tout est complexe. Nier ce fait conduira à une perte de performance de votre entreprise car vous ne prendrez pas les meilleures décisions. En effet, agir sans réfléchir n’est pas productif.

2. Complexité et agilité

Identifier la complexité ne va pas alourdir vos process ou entraver vos actions. Au contraire, intégrer la complexité doit vous inviter à faire preuve de souplesse et d’agilité. En tant que leader, votre but n’est pas de philosopher sur le concept de complexité. Vous êtes une personne d’action.

Le propre de la complexité est qu’il n’existe pas de définition précise de cette dernière. Nous pouvons en définir des caractéristiques principales mais la complexité est avant tout un concept abstrait. Elle s’analyse du point de vue de chaque personne et organisation. En outre, elle est mouvante.

3. Caractéristiques de la complexité

Dans l’écrit de R-A THIETART*, ce dernier évoque une définition de la complexité par J-L CASTI. Il la définit par trois éléments :

  • L’imprévisibilité. Le monde actuel est totalement mouvant et incertain. Malgré toute l’information que nous pouvons récolter il est très difficile de prévoir la manière dont va évoluer son marché. 
  • L’interaction importante des acteurs. Les outils digitaux sont une révolution en matière d’interaction. Ils ont augmenté de manière phénoménale les possibilités d’interactions. D’aucuns diront que cela a réduit la qualité des interactions. Ce qui est certain, c’est que les technologies numériques invitent les entreprises à se réinventer.
  • La décentralisation des décisions. Le pouvoir n’est plus l’apanage de détenteur de l’information. C’est pourquoi, les entreprises libérées* entre autres mènent des politiques d’autonomisation et de responsabilisation de leur collaborateur.
  • L’interdépendance entre les acteurs. Les connexions sont nombreuses et il n’est pas possible de “décomposer” le système afin d’établir des liens.

Pour faire face à la complexité, il vous faudra alors analyser des “portions” du système qui vous entoure et employer des méthodes d’aide à la décision. Bien souvent, vous devrez vous appuyer sur des hypothèses de travail dont il faut accepter le caractère évolutif.

4. Complexité et stratégie d’entreprise

Suite à la lecture de cet article, vous pouvez vous poser la question de l’intérêt de mettre en place une stratégie d’entreprise puisque tout est changeant. Néanmoins, une stratégie est primordiale pour plusieurs raisons :

  • La stratégie de l’entreprise fixe un cap commun et mobilise vos collaborateurs et vos parties prenantes autour de votre projet.
  • Elle donne du sens à vos actions.
  • Elle fixe un cadre pour vos collaborateurs.

Dès lors, il suffit d’intégrer la complexité dans votre plan stratégique pour rendre votre stratégie efficace. Pour établir votre stratégie d’entreprise, n’hésitez pas à nous contacter. Une stratégie n’est pas figée dans le temps. Elle doit être évolutive et être en mesure de s’adapter en cas de choc important.

Espérer que votre stratégie fonctionne parfaitement et comme vous l’avez imaginée serait utopiste. Instaurer un ordre bien établi fondé sur un pouvoir centralisé ne peut mener qu’à la perte de votre entreprise à long terme. Toutefois, il ne s’agit pas non plus de n’avoir aucun cadre. Inscrivez-vous dans une logique souple de Test and Learn.

M-J AVENIER (1997)  explique que :  “ La pratique de la stratégie dans un monde complexe est une affaire complexe ! Elle appelle une participation large des acteurs dans l’élaboration d’une stratégie robuste, et la mise en place de dispositifs permettant une adaptation rapide de cette stratégie à des situations émergent chemin faisant de manière parfois inattendue”.

Gary-Alban MARAVILHA
Cofondateur de GMK Conseil

Sources* : Management et complexité : Concepts et théories R.A. Thiétart.
Liberté & Cie : Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises, Isaac Getz, Brian Carney.
La stratégie chemin faisant, Marie-José Avenier.

Gary-Alban MARAVILHA

Il est 1 commentaire

Add yours