Devenir manager : connaître et assumer ses responsabilités !


Devenir manager : connaître et assumer ses responsabilités !

Le manager est un personnage-clé dans l’entreprise car il doit assumer la responsabilité de l’avenir des employés, du succès de l’entreprise et garantir la satisfaction client. Il est fréquent de voir des personnes avoir le poste de manager sans en connaître et en assumer véritablement les responsabilités. Beaucoup de personnes perçoivent ce rôle par ses avantages et en oublient les devoirs qui y sont attachés.

1. Managers, soyez responsables de vos équipes

Le manager a un impact direct sur la vie des membres de son équipe. Il possède de nombreuses responsabilités : managériales, en Ressources Humaines (RH), légales, économiques, financières etc.. Il est important d’en garder certaines à l’esprit afin d’être performant au sein de son équipe et garantir un climat social apaisé. Revenons sur quelques responsabilités envers vos équipes.

  • Responsable du développement professionnel : C’est un devoir et un objectif. Vous devez former votre équipe si vous la souhaitez performante. Vous devez fournir un plan de formation pour permettre aux membres de votre équipe de progresser. Votre rôle est de mettre en place les conditions optimales de formation pour que chacun puisse se former. Cependant, chacun reste responsable de son propre avenir. Chacun doit être le 1er acteur de son développement.
  • Responsable de la gestion de carrière (GPEC) : La gestion de carrière est un sujet très sérieux qui mérite toute votre attention. Fidéliser vos équipes vous fera gagner en performance. Or, on ne gère pas la carrière d’une jeune recrue comme celle d’une personne expérimentée.

Ainsi, votre rôle sera de comprendre les ambitions de votre employé et de l’encourager à être acteur de son parcours. Votre rôle est de construire une stratégie RH pour votre entreprise et inciter chaque collaborateur à construire un projet de carrière. Il se peut que vos collaborateurs s’en remettent à vous en espérant que vous leur apportiez tous ces éléments. Cependant, vous pourrez accompagner votre collaborateur, le guider, le conseiller, mais vous ne pourrez pas décider à sa place. Vous devez mettre en place les conditions permettant à chacun de vos collaborateurs de se saisir de leur avenir.

  • Responsable d’une juste évaluation de la performance : Avant d’évaluer quelqu’un, évaluez-vous. Vous êtes un mentor pour votre équipe. Par conséquent, vous devez toujours être valeur d’exemple. Votre comportement aura un impact immédiat sur le comportement de vos équipes. Pour évaluer vos équipes, il faut de la légitimité et de la crédibilité. Pour cela vous devez être exemplaire. De manière générale, vous êtes la personne qui montre la voie. En outre, si vous êtes juste, cela aura un impact positif sur la cohésion d’équipe et le bien-être des collaborateurs.

Qu’est-ce que la performance ?

Pour évaluer la performance des collaborateurs vous devez vous appuyer sur des faits concrets. L’évaluation de la performance englobe deux choses : l’évaluation des éléments quantifiables, à savoir le résultat, et l’évaluation des éléments qualitatifs, à savoir la manière dont le résultat est produit ainsi que la qualité du résultat. L’ensemble des deux constitue la performance.

2. Managers, soyez responsables face à vos supérieurs

En tant que manager, vous devez rendre des comptes à vos supérieurs car ils vous font confiance pour mener à bien les missions données. En outre, vous devez défendre les intérêts de votre entreprise et vous en êtes le représentant auprès des collaborateurs mais aussi des parties prenantes.

  • Responsabilité de fiabilité : Votre rôle est de se doter des moyens nécessaires afin de réaliser vos objectifs. En tant que leader, vous avez une obligation de résultats, mais surtout une obligation de moyens. Souvent, ce qui est évalué positivement est le fait qu’un leader s’investisse pleinement pour garantir la bonne réalisation d’un objectif. Vous devez gagner la confiance de vos dirigeants en montrant une capacité de remise en question et de résilience. Vous avez donc la responsabilité de vous former et de maintenir vos compétences à niveau.
  • Responsabilité du résultat : Un manager doit atteindre les objectifs fixés. Vous pouvez commettre des erreurs, mais pas à répétition. Être confiant et positif est primordial pour assumer ce rôle. Vous devez apprendre à échouer afin de grandir et rebondir rapidement sans se morfondre. Le manager est garant de la performance. Lorsque le résultat attendu n’est pas réalisé, il sera le responsable ; lorsqu’il est réalisé, le succès sera attribué à l’équipe toute entière.
  • Responsabilité de conseil et d’alerte : En tant que leader, vous avez des opinions. Vous devez les partager. Vous devez affirmer vos opinions avec assurance, car votre plus-value dans l’entreprise c’est votre matière grise. Si vous constatez qu’il existe des axes d’amélioration ou des choses erronées, votre rôle est d’alerter et de proposer des solutions. En revanche, il se peut que la décision finale sur une question dépende d’un autre niveau de responsabilité. Vous devez avoir une posture de contribution en tout temps.

3. Managers, soyez responsables envers vos clients

Il existe 2 types de client : le client interne, c’est-à-dire vos employés, et le client externe, celui qui rémunère l’entreprise.

  • Responsabilité en matière de qualité : Votre travail consiste à garantir des produits ou des services de qualité à vos clients. Le but est de satisfaire le client et de le fidéliser. Quand vous mettez en place une stratégie, une action, un nouveau produit, répondez à la question suivante : Cette nouveauté apportera-t-elle de la qualité et de la valeur ajoutée à mon client ? Si la réponse est non, prenez une autre direction.
  • Responsabilité légale : En réalité, cette responsabilité s’applique à tout, alors gardez toujours à l’esprit que vous êtes responsable civilement et/ou pénalement de vos actions ou de votre inaction. C’est pourquoi, il est important d’avoir des connaissances juridiques ou de se faire accompagner pour éviter tout type de conflit juridique. Le client externe mérite tout votre sérieux.
  • Responsabilité du respect de la promesse client : N’oubliez jamais que vous ne vendez pas uniquement un produit ou un service. Vous vendez une promesse client. Vous vendez un contrat, un engagement. Ainsi, vous devez garantir un niveau de promesse client élevé. Pour cela, il faut être attentif à chaque étape de la relation commerciale : L’avant (communication de l’entreprise), le pendant (service physique ou produit) et l’après (service client, bad buzz). Une promesse client non respectée peut mener à la chute de l’entreprise.
    En outre, la promesse client n’est pas définie uniquement par vous, elle l’est aussi par le client, l’opinion publique et l’imaginaire collectif. Prendre soin de vos clients, c’est garantir le succès de l’entreprise !

En somme, le métier de manager est un métier passionnant et exigeant. Les responsabilités sont grandes, il est donc important d’être prêt avant d’assumer ce poste. De nos jours, le manager possède également une véritable responsabilité sociétale et environnementale. Être manager est un vrai métier.

Gary-Alban MARAVILHA

Il est 1 commentaire

Add yours